Etre célibataire d’enfants, 7 bonnes raisons de kiffer

 

Faites des crepes pas des gosses

 

Quoi de plus merveilleux que de passer du temps avec ses enfants ?
Les voir, grandir, s’épanouir, rire, s’aimer puis les voir pleurer, se battre et devenir casse-couille !

Et là, s’arracher la tête (à défaut de leur ôter la leur) et se dire que putain, c’est bon quand ils sont pas là.

Ouais, j’assume mon côté bad mother, c’est pour équilibrer tout ce que je donne, concède, subie quand ils sont avec moi.

Avec la garde alternée, j’ai retrouvé le plaisir de prendre du temps pour moi et de penser à nouveau à la femme que je suis (et que j’ai toujours été hein, juste un peu oubliée dans un coin de l’appart avec du pain sec et de l’eau).

Je t’annonce fièrement que maintenant, je me fais plaiz’ et que j’ai trouvé 7 manières d’accéder à l’ultime plaisir de parent… Le célibat d’enfant :

1 – Je suis Robuchon ou Ducasse  : La bouffe

Manger comme une ado attardée devant mes séries préférées sur Netflix à pas d’heure.
Me faire du poulet au curry, des cessions saucisson-chips-despé et et ça, sans me dire que putain, va encore falloir se farcir des knackis-gniocchis devant Gulli.

2 – Je suis Yves Rocher et Séphora : L’hygiène corporelle

Prendre des douches à 22 h, 10h ou 4h, mais surtout prendre des bains sans être dérangé par des « maman il m’a tapé » et surtout, tu sais quoi ?
Etre tranquille aux chiottes… ton trône, le tien, pépère même pas besoin de te speeder en 2-2 ou de voir débarquer des petits doigts sous la porte.

3 – Je suis Cristina Cordula et magnifaïke : Le shopping

Traîner à Créteil Soleil chez Héma et Primark et pas à la Grande Récré ou chez Micromania.
Essayer 25 paires de pompes ou rester 3 plombes a regarder les skeuds à la Fnac sans entendre gémir deux p’tits moufflets bien trop ronchons.

4 – Je suis Cendrillon : le ménage

Pas besoin, y’a pas d’enfants.
La vaisselle, tu l’as fait tous les 3 jours si t’as envie et puis à part faire une lessive par semaine et les courses au jour le jour, t’es tranquille.
Pas de jouets qui traînent, ton sol est toujours propre, en gros ta baraque redevient ta propriété.

5 – Je suis David Guetta (mais avec des nichons…et puis merde j’l’aime pas Guetta) : les sorties

Pouvoir faire la teuf avec mes copines même en semaine, c’est d’la bombe.
Et le plus plus mieux ? Faire des grasses mat’ et pioncer jusqu’à pas d’heure sans avoir besoin de faire autre chose que zoner.
Si en plus, tu t’es farci le citron la veille, c’est le grand kiffe. #ILoveMojitosAndFreeParty

6 – Je suis The Walking Dead et Radiohead : la Zik

Regarder MTV et Ink master et pas ce putain de Mickey à la voix de fillette, écouter mon son et faire péter les décibels et ne pas devoir supporter cette Merde Gims.
Tu peux même bouquiner tranquille le dernier Virginie Grimaldi et non devoir te taper ce p’tit con d’ours brun.

7 – Je suis Usain Bolt : Le running

Ne pas courir du matin au soir et du soir au matin, ne pas jongler avec l’école, le taf, les vomitos nocturnes et les devoirs.
Courir juste pour le plaisir (pour le plaisir ne plus courir, ne plus compter, prendre la vie du bon côté, sans réfléchir, pour le plaisiiiiiir – Maître H. Léonard ).

 
Comme toute mère qui se respecte, qui n’a pas honte et qui assume, je peux le dire :
JE KIFFE ÊTRE CÉLIBATAIRE D’ENFANT !!

PS : Bon ils me manque hein quand je les voit pas, mais  c’est l’pied aussi sans eux 


Signature Mamandine

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !